BLOGUE

Profil membre Elite Factor : Alex Pronovost

Profil membre Elite Factor : Alex Pronovost

Tous nos membres ne sont pas des athlètes. Bien qu’il y ait une proportion de sportifs plus importante au Centre Elite Factor que dans un gym standard, la plupart de nos membres s’entrainent pour la forme physique, la santé, un retour de blessure ou encore la performance. Alex fait partie de ceux qui visent la performance.

 

Depuis quand as-tu commencé l’entrainement en salle?

Ça fait maintenant 16 ans que je m’entraine. Lorsque j’étais au secondaire, j’étais dans l’équipe de football comme receveur. J’ai donc commencé à m’entrainer en salle pour mon sport, j’avais 13 ans.

J’ai continué le football jusqu’au Cégep, à FX-Garneau, mais je n’ai pas terminé ma saison. J’ai fait une transition vers CNDF pour étudier comme pompier.

 

As-tu subi des blessures importantes depuis tes débuts à l’entrainement?

Non pas vraiment. Je n’ai jamais eu de grosses blessures. Comme tout le monde qui s’entraine sérieusement, j’ai parfois mal ici et là … Mais rien qui m’empêche de m’entrainer.

Ce qui a rapidement dégradé avec les années, c’était ma mobilité. Probablement dû au style de training que je faisais, à un certain moment… Mettre mes bas était devenu difficile. Maintenant, ça va mieux.

 

Est-ce qu’il y a beaucoup de changements dans ton entrainement au fil des ans?

Je crois que c’est surtout au niveau des objectifs que ça a changé. Je mélangeais beaucoup les différents objectifs que l’on peut se fixer lorsqu’on s’entraine seul. Je pouvais parfois débuter par un mouvement de Powerlifting pour améliorer ma force et enchainer avec une séance de Bodybuilding parce que je voulais prendre de la masse musculaire. Mes bases techniques sur les différents mouvements n’étaient pas bonnes et j’ai dû améliorer ça.

Mes entrainements étaient un peu ramdom par rapport à ce que je fais maintenant. Je vois plus court terme maintenant. Je me fixe des objectifs et je travaille en fonction de les accomplir, ensuite je m’en fixe de nouveaux et le cycle recommence.

 

Est-ce que le métier de pompier influence ton entrainement?

Oui c’est certain. Je ne peux plus m’entrainer et passer deux jours sur le carreau pour récupérer. Si je suis de service, je dois être fonctionnel. En cas de feu, tu es responsable de ta sécurité mais aussi de celle de ton chum à côté. Ça remet les choses en perspective.

Un gros feu demande un effort physique assez important d’environ 2h00. Ça ressemble à un gros entrainement… Donc tu dois être en forme pour être au poste quand c’est le temps.

 

Est-ce que tu as un plan de suppléments que tu utilises sur une base régulière?

Je ne suis pas un grand fan de suppléments. Je prends parfois des shakes de protéines après mes entrainements ou lorsque j’ai moins de temps pour cuisiner. Sinon, j’essaie de manger le mieux possible! C’est surtout sur l’alimentation que je focus.

 

Depuis quand as-tu commencé à t’entrainer au Elite Factor?

Ça fait maintenant 2 ans que je suis au Elite. Dans ma période où je m’entrainais avec un mixte de Powerlift et de Bodybuilding, j’ai beaucoup perdu de mobilité et je cherchais un endroit ou le staff allait me donner un coup de pouce pour retrouver un état fonctionnel. Je ne voulais pas me blesser et je savais que c’était ce qui allait arriver si ça continuait comme ça.

En faisant des recherches sur le net, j’étais tombé sur les FMS et j’avais trouvé ça intéressant. Quand j’ai vu que les FMS faisaient partie de l’offre au Elite, j’ai changé de gym. Dès mon arrivé, la gang m’a pris en charge et j’ai senti la différence dans le premier mois.

 

Qu’est ce qui fait que tu restes au Elite Factor?

Depuis quelques années, j’ai une vision à long terme de ce que je veux et je crois que c’est la place quand tu cherches à t’améliorer. Dernièrement j’ai fait ma première compé de powerlift et les gars m’ont aidé dans ma préparation pour que j’arrive prêt. J’ai réussi mes 9 levés. (3 Bench press / 3 Squat / 3 Deadlift)

Pour une personne comme moi qui a des objectifs précis et qui a régulièrement des questions à propos de tout ce qui touche à l’entrainement… Ce n’est jamais arrivé qu’il n’y ait pas de réponse à mes questions. Donc c’est certain que l’expérience des entraineurs compte pour beaucoup. L’approche est plus personnalisée que dans un gym standard et le fait qu’on se sent chez nous est non négligeable.

 

 

Alex Pronovost:

 Âge: 29 ans

Métier: Pompier

Entrainement: Powerlifting

Records personnels -83kg : 

Bench Press 140kg – Squat 195kg – Deadlift 225kg