BLOGUE

Posture de sommeil: élément clé de votre santé

Posture de sommeil: élément clé de votre santé

Henri dort sur le dos, raide comme une barre sans oreiller, tandis que Jeanne, sa femme, dort sur le côté droit avec les jambes allongées et sa tête déposée sur deux oreillers minces. Cédric, leur fils de 16 ans, lui, dort en étoile sur le ventre entouré de ses six oreillers.  Bien qu’ils aient une position pour dormir complètement différente, ils ont un point en commun : le matin, ils se réveillent avec des douleurs musculaires.

Pendant le jour, nous accumulons des tensions de toutes sortes. Pendant la nuit, l’idéal est de pouvoir relâcher les muscles. Pour y arriver, nous devons donc adopter une position de sommeil dite neutre. Une position neutre doit tenir compte de l’axe naturel de la colonne vertébrale et de la tête : les régions lombaire, dorsale, cervicale et de la tête doivent être alignées.

 

Se coucher sur le ventre

Si comme Cédric, vous recherchez le calme et la liberté en dormant sur le ventre, vous êtes certainement de ceux qui se réveillent avec des douleurs au cou et au bas du dos. Vous avez possiblement de fréquents maux de tête. Si c’est votre cas, je vous suggère fortement d’apprendre à dormir sur le dos ou sur le côté.

Pour réussir à dormir sur le ventre adéquatement, il faudrait dormir les jambes relevées en grenouille et un oreiller sous le ventre pour rétablir une bonne courbure de la colonne vertébrale dans la région lombaire (bas du dos). Pour sauvegarder les muscles de votre cou, il faudrait garder la tête droite, dans le bon axe; c’est le plus difficile dans cette position. Pour y arriver, vous ne devez pas dormir la tête sur le côté, mais bel et bien le nez vers le matelas. Dans cette position, et pour respirer librement, il faudrait surélever le corps en entier avec des oreillers et en mettre une sous le front pour libérer le visage; le danger est d’avoir la nuque vers l’arrière.  Vous comprenez alors que dormir sur le ventre dans une position anatomiquement adéquate est un défi en soi. Dommage!

 

Se coucher sur le dos

La confiance qu’Henri témoigne par son habitude de dormir sur le dos est belle à voir; on dirait un soldat prêt à réagir. Malgré tout, à son réveil, il a certaines lourdeurs dans les jambes et des douleurs au niveau des genoux; il a la sensation que la tête est lourde.  Il lui arrive, également, d’avoir un inconfort au bas du dos, persuadé que c’est parce qu’il travaille fort physiquement; ce qui peut être effectivement une partie de la réponse.

Se coucher sur le dos, est une excellente façon de dormir. Il faut néanmoins s’assurer que notre position soit la plus neutre possible pour que notre musculature relâche complètement. Pour qu’Henri et vous puissiez vous réveiller en pleine forme et que vous soyez prêt à affronter votre quotidien, je vous suggère de dormir avec un oreiller mince sous vos épaules et votre tête; la circulation sanguine se fera mieux et diminuera la sensation d’avoir une tête lourde au réveil; assurez-vous que vos oreilles soient au même niveau que les épaules. Je vous suggère également de mettre un oreiller sous vos genoux; de cette façon les tensions aux genoux et au bas du dos seront diminuées; puisque la circulation sanguine sera améliorée, vous n’aurez pas la sensation d’avoir les jambes lourdes. N’hésitez pas à mettre également un oreiller sous les cuisses pour diminuer davantage vos tensions au niveau lombaire.

 

Se coucher sur le côté

Beaucoup de gens, comme Jeanne, dorment sur le côté. C’est une bonne habitude à prendre. Il faut tout de même s’assurer de notre confort et garder notre colonne vertébrale dans l’axe. Dans le cas de Jeanne, elle a de petites raideurs au niveau du cou et son dos la fait souffrir à son réveil. C’est peut-être votre cas aussi!?!

Voici quelques conseils pour améliorer votre sommeil dans cette position chaleureuse et réconfortante. Commençons par l’oreiller : assurez-vous d’avoir une bonne épaisseur, de sorte que votre tête reste dans le même axe que votre colonne vertébrale. Plus votre épaule est large, plus votre oreiller sera épais. Attention, cependant, de ne pas dormir la tête trop haute.

Pour obtenir un bon relâchement au niveau du dos et des jambes, je vous suggère de replier les deux jambes pour recréer la position du fœtus et d’installer un oreiller entre vos deux jambes. Si vous préférez replier une jambe plus que l’autre, privilégiez celle sur le dessus. Vos bras pourront être pliés, un peu comme vos jambes.

 

Chaque personne gagne à évaluer sa position de sommeil pour se réveiller en forme et sans douleur. N’oubliez pas qu’il faut 21 jours pour adopter une nouvelle habitude de vie; alors ne baisser pas les bras trop rapidement!

 

Normand-Jimmy Gamache

Orthothérapie

Kinésithérapie

Massothérapie

Clinique Halte-Mieux-être