BLOGUE

Projet Elite: Cohorte 2018

Projet Elite: Cohorte 2018

 

Le 7 avril dernier prenait fin la première édition du Projet Elite. Ce projet d’une durée de 3 mois visait l’amélioration de la condition physique des participants, autant d’un point de vue performance que d’un point de vue esthétique. Parmi les participants, il y avait des mères de famille, des anciens sportifs, des gens désirants perdre du poids ou encore ayant pour but d’atteindre de nouveaux sommets personnels. Cette cohorte composée de 8 hommes et 16 femmes a excellée tout au long du processus. Dans les lignes qui suivent, vous trouverez un résumé des principaux résultats obtenus à l’hiver 2018.

 

Cohorte 2018

 

 

| Évaluation des participants

Tout d’abord, en prenant part au Projet Élite, chaque participant devait effectuer des tests physiques afin de connaître sa condition physique de départ. Pour nos entraineurs, effectuer des tests au départ permettait de mieux connaitre les participants et de quantifier leur amélioration durant le processus. Nos tests étaient les suivants:

Push Up 

Inverted row 

Chin Up

Dips

45sec Air Bike (Cal)

 

| Processus

Tout au long du Projet Elite, les plans d’entrainement incluaient beaucoup d’exercices pour le renforcement du CORE, des exercices multisegments et des périodes de HIIT training (High Intensity Interval Training). La dépense énergétique est un facteur important à tenir en compte lorsque l’on planifie une transformation physique. Plusieurs options s’offrent à nous quand l’objectif n’est que la dépense énergétique, mais à notre avis, s’entrainer seulement pour brûler des calories est une perte de temps. On désirait plus pour nos participants. Comme nos participants avaient entre 20 et 60 ans et qu’il y avait autant de sportifs que de débutants, nos entrainements visaient plus qu’une dépense d’énergie; ils visaient la performance, la prévention de blessure ainsi que l’adoption de bonnes habitudes de vie afin  que les exigences du quotidien deviennent plus faciles à rencontrer.

 

Hiver 2018

 

 

| Résultats

On peut dire que les participants ont grandement amélioré leurs tests physiques qui étaient composés de tests maximaux de push up, inverted row, chin up et dips (les deux derniers étaient optionnels). Un test de capacité anaérobie sur Air Bike a aussi été effectué. Un maximum de calories devait être dépensé en 45 secondes. Entre la mi-janvier et début-avril, la moyenne des répétitions au test des push-ups a presque doublée (14,33 reps vs. 27 reps). Même chose pour le test des inverted rows, où la moyenne est passée de 11,6 à 21 répétitions. Encore plus impressionnant, ceux et celles ayant choisi le test des chin-ups et le test des dips ont vu une augmentation moyenne de 7 et 7,4 répétitions respectivement (chin-ups : 6 reps vs. 13 reps; dips : 15,8reps vs. 23,2reps). Pour le Air bike, les performances se sont améliorées en moyenne de 4,47%.

 

Résultats | Projet Elite Hiver 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

Inévitablement, il a aussi été possible d’observer des changements corporels significatifs. En s’entraînant quatre fois par semaine et en adoptant de meilleures habitudes de vie, c’est en moyenne 10,43 lbs de gras que chacun des participants a perdu en seulement 12 semaines. Le tour de taille a lui aussi diminué de 1,13 cm en moyenne. Ce n’est pas tout, en plus d’une importante diminution de leur taux de gras, les participants ont terminé leurs 12 semaines d’entrainement avec une augmentation moyenne de 6,86 lbs de masse maigre.

Outre ces chiffres évocateurs, chacun ressort du Projet Élite avec une meilleure santé, de meilleures habitudes de vie, ainsi que de nouveaux partenaires d’entrainement. Cette première édition fut un franc succès, et c’est pourquoi Elite Factor reviendra avec une version revue et améliorée du Projet Élite dès l’an prochain. Rester à l’affût pour plus de nouvelles à ce sujet, les inscriptions pour l’hiver 2019 seront lancées à l’automne!

 

Diplômé du Baccalauréat en Intervention Sportive à l’Université Laval, Stéphan s’est joint à notre équipe à l’été 2017. Véritable passionné du corps humain et de performance sportive, Stéphan a aidé plusieurs athlètes depuis 2016. Il a notamment œuvré auprès l’École de Hockey de la Capitale, l’équipe de canoë de béton de l’Université Laval, ainsi que le Laser de l’école secondaire De Rochebelle, en natation et en basketball juvénile division 1.